2024/May/Thu

L'avis Gault&Milliau


Un vrai petit bouchon à l'ancienne, par Hugo Mestrallet. Une tradition bien restituée, avec le plaisir d'une décoration référencée et des plats authentiques. L'essentiel est là, avec assez de technique pour se faire une place dans la mémoire, une salade lyonnaise, un œuf meurette, un foie de veau en persillade déglacé au vinaigre de framboise, des ravioles du Dauphiné aux champignons, une tarte aux pralines. Service souriant.

2023/May/Sat

Bouchon des Berges : des spécialités lyonnaises, mais pas que…


Au Bouchon des berges, l’enseigne est toujours présente, mais l’établissement a changé de direction avec l’arrivée d’Alice Danon, début 2022. Lumières tamisées, peintures rafraîchies, le décor est devenu plus chaleureux. Exit le buffet de saladiers, la carte a été remaniée, avec un menu du jour pour la clientèle de bureau et un menu lyonnais dont les touristes sont toujours friands (œufs en meurette de Monsieur Paul, andouillette, tablier de sapeur, saucisson chaud, quenelle…)...

2023/Mar/Mon

Le Bouchon des Berges, entre jambon persillé et saucisson confit


C’est par le hasard d’un déjeuner d’anniversaire que nous avons appris que le discret Bouchon des Berges avait changé discrètement de propriétaire. Mais c’était la première fois que nous nous y rendions (faute professionnelle).

L’ancien buffet de saladiers lyonnais a été remplacé par une « assiette lyonnaise à partager », certes réduite, mais qui nous a permis d’« apéritiver » en compagnie d’un des meilleurs jambons persillés de la ville. Peut-être même meilleur que celui de l’excellente boucherie-charcuterie Chenu à Dijon, inaccessible par le réseau TCL......